Les îles fidji

Notre voyage en directioin du paradis fidjien debute dès le trajet en avion. En effet,  à peine décolé, on ouvre le magazine de bord et on tombe sur la pub de l’hôtel que nous avions réservé un mois auparavant.  
La publicité nous met déjà l’eau à la bouche. On y découvre un hôtel posé au milieu de l’océan pacifique dans une eau translucide. Cela ne fait qu’atiser notre hâte de mettre enfin les pieds sur cette île.
Après 3h de vol, c’est avec une certaine satisfaction que nous arrivons sur l’île de Suva. Chaleur, humidité, soleil et palmiers, tout y est, on est bien aux Fidji. Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises. On récupére notre voiture de location et nous voilà sur la route direction le Marriott. Contrairement à ce que l’on pensait, l’île semble très pauvre et authentique. Vaches, chèvres, roulottes, cabanons de marchands de fruits, villages avec maison de fortune. On découvre un décor déconcertant et à l’opposé de notre expérience Néo-Zellandaise et Australienne.
 
Arrivés en grande pompe au Mariott, voiturier, bagagiste et coktail de bienvenue. L’hôtel est tout simplement magnifique. Un lagon traverse celui-ci, petits ponts, eclairage de nuit et pilotis, … La suite, avec petit jardin et vue sur le lagon est très luxueuse. Ca vallait le coup de travailler dur en Australie. 😝
 
Nous passons 2 jours à profiter de l’hôtel et de ses activités ( volley ball, waterpollo…) et nous consacrons notre dernière journée pour visiter la ville de Nadi. Les îles Fidji, devenues indépendantes très recemment (1970) et qui avait bénéficié d’une colonisation que l’on peut qualifier de pacifiste subissent aujourd’hui le contre coup de cette declaration d’independance.  Les Britaniques qui souhaitaient faire de cet écrin au milieu du pacifique un des premiers producteurs de cannes à sucre, ce sont vite heurtés à la productivité plus que limitée des fidjiens. Devant leur incapacité à faire travailler les fidjiens, ils ont fait venir un grand nombre de travailleurs Indiens. Héritage de cette période, l’île est aujourd’hui peuplée à 50% d’indiens. Nous en profitons donc pour visiter un temple hindouiste aux multiples couleurs. La nourriture est très inspirée des curry indiens et les boutiques sont pour la plupart des boutiques de robes indiennnes (strass et couleurs au RDV). C’est simple, on se croirait presque en Inde ! On retrouve la population fidjienne dans les villages autour de la ville de Nadi. Ils sont physiquement assez black, cheveux crépus et surtout très épais. Ils sont aussi très gentils, souriants mais très lents et nonchalents. Il ne faut vraiment pas être préssé. Il y a même ici l’expression « fidji Time » : savoir prendre son temps. 
 
Nous partons ensuite en direction de l’île Tokoriki, à 1h de bateau de l’île principale pour y passer 3 nuits. L’important tourisme Anglo-saxons (Américains, Australiens et Neo zelandais) fait grimper les prix. La traversée nous coute 250€ allez retour pour deux ! Rappelons qu’on parle d’une heure de bateau …
Tokoriki est une toute petite île composée de seulement 2 hôtels, rien d’autres. Nous avons reservé le « Sheraton » et ne sommes pas décus de l’accueil. Musiciens, colliers d’accueil, champagne, … Un vrai luxe. Nous découvrons un hôtel aux multiples charmes (piscine à debordement, vue imprennable, aménagement cosi…).
Le petit moment croustillant intervient pour moi lorsque nous parcourons l’hôtel pour gagner notre bungalo. Je ne peut m’empecher de partir en fous rire. Je vois Mich avec un sac a dos de backpacker, sacs de couchages de courses dépassant. Quel contraste de nous voir ici alors que seulement quelques jours auparavant on dormait dans un van ….
L’île est jolie, très petite (pas grand chose à y faire), elle est entourée d’une eau bleue turquoise, parsemée de coraux, avec beaucoup d’étoiles de mer d’un bleu electrique.
On passe 2 jours de farniente dans ce cadre idylique entre trempette, Bronzette, Padle, kayak et activités de l’hôtel. Un vrai bonheur.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Articles récents

Catégories

Archives